REFORME de la formation professionnelle.gouv

pap-chap-WEB-5-57d3c

Le ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue sociale vante les nouvelles opportunités de la réforme :

-des enjeux majeurs pour les entreprises / des nouvelles opportunités pour les salariés / de nouveaux modes de financement, etc…un petit décryptage s’impose. (les parties en gras sont tirées du « guide pratique de la réforme » (.gouv)

une restructuration globale ? définie comme moyen de  répondre aux enjeux économiques actuels, à l’évolution des métiers, l’objectif serait de développer l’envie des salariés de se former et fournir aux entreprises de nouveaux outils.

Les salariés ont déjà une forte envie de se former, ils sont juste trop souvent évincés du plan de formation, écartés des formations pour faute de financement. ils entendent également se former aussi en fonction de leur projet et pas seulement en réponse aux attentes du marché.

une obligation de former ? le plan de formation est désormais sous la responsabilité de l’employeur. une fois la contribution versée, il est libre de mettre en place les plans de formation qu’il pense les plus adaptés à son entreprise.

quid des IRP ? déjà que leur rôle n’était « que » consultatif ! un outils pour l’entreprise, oui, mais pas une avancée pour les salariés qui ne participeront plus au plan de formation via leurs IRP( ?)

une meilleure concertation dans l’entreprise ? le dialogue social sur la formation professionnelle serait renforcé au sein des entreprises et dans les différentes branches professionnelle.

Le plan de formation est désormais sous la responsabilité de l’employeur, le calendrier de consultation du CE sur le plan de formation (auparavant imposé par le code du travail) est désormais adaptable à la situation de chaque entreprise. c’est bien plus de liberté pour l’employeur mais ou est l’atout pour les salariés et leurs IRP

L’obligation d’information du CE renforcée ? notamment sur le compte personnel de formation.

ca leur fait une belle jambe élus CE que l’employeur se doive de les informer sur  le compte personnel de formation. ce ne sont pas ces informations qui leur manque pour représenter et défendre leurs collègues. nul doute que ce temps d’information aura une action chronophage sur les CE qui désormais ne seront réunis qu’une fois tous les 2 mois soit 2 fois moins qu’avant.

une collecte simplifiée de la contribution de l’employeur ? 0.55 % de la masse salariale pour les entreprises de  moins de 10 salariés et 1 % pour les autres.

Pour les entreprises de plus de 10 salariés, ce 1 % inclus 0.20 % du Compte Personnel de Formation QUI APPARTIENT AU SALARIE ! ce qui nous appartenait devient une variable du budget patronal de formation.

un entretien professionnel tous les deux ans ? pour étudier les perspectives d’évolution  de chaque employé et de faire le bilan des formations suivies

toujours se faire accompagner ! mais rien n’impose à l’employeur d’accepter (sauf s’il a préalablement accepté)

un bilan de parcours tous les 6 ans ? l’employeur établi un état des lieux approfondi,  un compte rendu du parcours professionnel et s’assure que le salarié a bien bénéficié des mesures prévues.

un bilan qui n’est pas réciproque, un compte rendu écrit (qui reste), un employeur définit par principe en capacité de faire cet état des lieux. c’est de l’infantilisation des salariés qui subissent une évaluation patronale,

toujours se faire accompagner ! mais rien n’impose à l’employeur d’accepter (sauf s’il a préalablement accepté)

Le pilotage de la formation professionnelle réunit désormais les acteurs des politiques d’emploi, de formation et d’orientation professionnelle afin de faire correspondre les formations proposées à la réalité du marché de l’emploi.

en gros, tous réunis pour que chaque salarié devienne qui (ou plutôt ce dont) on a besoin. et que devient la capacité de chacun d’évoluer à sa guise selon ses attentes ? tous ces acteurs décident de l’avenir professionnel des salariés au nom du marché du travail.

index

wbb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *